Championnats Canadiens BMX

Championnats Canadiens Cyclo-Cross

Championnats Canadiens Route

Championnats Canadiens Piste

Championnats Canadiens MTB

Championnats Canadiens Paracyclisme

 
 

Événement de l’équipe
nationale
:

MTB


31/08-04/09/2011
www.bikepark.ch

 
 

ROUTE


19-25/09/2011
www.copenhagen2011.dk

 
 

PARA-CYCLISME

8 - 11 sep 2011
Site web

 
 

BMX

Copenhagen - Denmark
28-31.07.2011
Site web

 
 

CYCLO-CROSS


Koksijde - Belgium
28-29 janvier 2012
www.koksijde2012.be

 
  PISTE


Melbourne - Australia
04-08 avril 2012
Site web

 
[ Results et Stats ]

INFINIT NUTRITION
Solutions de mélanges nutritifs personnalisés pour les cyclistes

 

Qu'est-ce que le cyclo-cross ?

Des coureurs qui montent et descendent très rapidement de vélo, telle est l'image classique du cyclo-cross. Effectivement, souvent le vélo doit être porté sur l'épaule pour grimper un passage particulièrement raide ou boueux ou lorsqu'un obstacle ne peut être passé en selle.

D'un point de vue technique, le cyclo-cross est l'une des formes les plus difficiles du cyclisme. Le vélo ressemble à un vélo de route avec son cintre recourbé, ses roues de 700C et ses pneus relativement fins. Mais les conditions pour pratiquer ces deux disciplines sont très différentes. D'abord, le cyclo-cross est un sport qui se pratique l'hiver. Terrains boisés, chemins, clairières et montées courtes mais très raides sont les principales composantes de ces circuits qui mesurent normalement de 2.5 à 3 km. La compétition dure environ une heure.

Les premiers championnats du monde furent organisés en 1950. Le cyclo-cross fut d’abord considéré comme une passerelle vers la compétition sur route. L’intensité requise pour une heure de course et l’utilisation de pneus étroits sur des montées boueuses permettaient de combiner à la fois la condition physique et la technique de pilotage.

Des spécialistes de la discipline sont apparus progressivement et le sport a été dominé par des coureurs peu expérimentés sur la route. Mises à part quelques exceptions comme Adri Van der Poel, c’est toujours le cas actuellement. Maintenant les stars du cyclo-cross s’élèvent au meilleur niveau dans le mountain bike - une pratique bien plus proche du cyclo-cross que de la route.

Là où le cyclo-cross et le mountain bike diffèrent idéologiquement, c’est au niveau de l’assistance technique en course. En mountain bike, le coureur doit être entièrement autonome pour réparer les problèmes mécaniques de son vélo alors qu’un coureur de cyclo-cross est autorisé à utiliser trois vélos pendant la course. Parce que ce sport se pratique l’hiver sur des chemins souvent très humides, un vélo propre peut peser 10 kg de moins qu’un vélo boueux !

Les handicaps dûs à l’excès de poids et l’accumulation de la boue ont conduit à un système très organisé de points d’assistance. Les équipes de mécaniciens bien rôdées interviennent très rapidement sur le circuit pour fournir à leurs coureurs un vélo nettoyé et graissé pour chaque tour. Généralement deux vélos sont en service - un pour la course, l’autre pour le nettoyage - et un troisième gardé en réserve en cas de problème mécanique.

En 1998, les teams initiés par des strutures commerciales ont été remplacés par des teams nationaux sur la Coupe du monde UCI afin d’augmenter l’intérêt du grand public.

 
[sitemap] [contact us]